Deliveroo continue à cartonner avec une nouvelle levée de fonds !

Deliveroo continue à cartonner avec une nouvelle levée de fonds !

La start-up londonienne Deliveroo, spécialiste de la livraison de repas, vient de bouclier une nouvelle levée de fonds de 98 millions de dollars ! En tout, l’entreprise porte à près de 1 milliard le montant total levé, ce qui fait d’elle l’une des entreprises anglaises les mieux financées.

Une fin d’année record !

Deliveroo peut se targuer de réussir de belles levées de fonds ! Elle vient d’ajouter 98 millions de dollars aux 385 millions qu’elle avait déjà obtenus en septembre dernier. Ainsi, pour ce dernier trimestre, le montant total de la levée de fonds atteint les 482 millions de dollars, de quoi voir venir…

Ce sont les investisseurs T. Rowe Price et Fidelity qui ont mené cette Série F. Ils étaient accompagnés de DST Global, Index Ventures, General Catalyst et Accel Partners. Grâce à cette performance, Deliveroo conserve une valorisation supérieure à 2 milliards de dollars.

Avec cette nouvelle levée, Deloveroo aura engrangé 955 millions de dollars d’investissement en tout !

L’entreprise sait déjà ce qu’elle compte faire de cet argent. Will Shu, DG et fondateur de la marque, a déclaré dans un communiqué : « La prochaine phase intéressante pour le secteur de la restauration au Royaume-Uni va consister à donner plus de pouvoir au client, et les restaurants seront mieux préparés pour y répondre car ils ont plus de données avec lesquelles travailler. Cet investissement va accélérer ce processus, offrir plus de choix aux gens, des propositions plus saines et des nouvelles saveurs. À mesure que notre technologie s’améliore, les livraisons deviendront plus rapides et notre offre de choix sera plus variée. »

Il a également précisé que le développement de sa société va permettre de « créer de l’emploi dans des restaurants ainsi que du travail bien payé et souple pour nos livreurs ».

Vers une introduction en bourse ?

Prochain objectif, une entrée en bourse ? Will Shu s’est en effet laissé aller à quelques confidences auprès du Business Insider, expliquant qu’une introduction en Bourse serait finalement « assez logique ». Les deux investisseurs ayant menés la Série F sont des investisseurs boursiers, ceci devrait donc faciliter cela…

À l’heure actuelle, la start-up, toujours basée à Londres, emploie plus de 1 000 personnes dans le monde. Elle est présente dans 200 villes environ, sur tous les continents, et continue d’étendre sont territoire.

 

Partagez

A propos de l'auteur

Samuel Camille

Samuel Camille

Rédacteur bénévole sur LesInteracteurs.net
Je blog Web & High-Tech

Voir tous les articles de Samuel Camille

Laisser un commentaire