Tout savoir de Facebook at Work

Tout savoir de Facebook at Work

Utiliser Facebook sur son lieu de travail était jusqu’à maintenant le fléau des directeurs d’entreprise. Pourtant, le géant américain voudrait que cela change et en faire un véritable outil de travail. C’est ainsi qu’il a imaginé Facebook at Work.

Faire oublier le réseau social

Facebook ne servira bientôt plus seulement à discuter, regarder les vidéos qui font le buzz et savoir où se trouve chacun de nos contacts. La firme a en effet lancé Facebook at Work, un nouveau produit destiné aux entreprises qui devrait leur permettre d’harmoniser leur communication au travail.

Cet outil de communication interne vient directement concurrencer Slack ou encore Yammer, réseau social d’entreprise signé Micorsoft. 450 sociétés ont pu tester la version bêta en janvier 2015, 60 000 autres sont sur liste d’attente, preuve que l’idée intéresse. Cependant, le lancement officiel devait avoir lieu à la fin de l’année dernière, ce qui n’a pas été le cas et pour cause, Facebook peaufine encore son nouveau venu.

Afin de séduire le plus grand nombre, Facebook a soigné l’apparence de son interface, plus sobre que celle de son réseau social historique. Ici, ni publicité, ni amis ou messages personnels, il est question de travail et chaque utilisateur possède un compte personnel et un compte professionnel.

Selon Le Journal du Net qui a demandé aux premiers testeurs leurs avis, Facebook at Work serait simple à prendre en main puisque son utilisation ne diffère pas vraiment de la version réseau social et que tout le monde la connait ! En plus de son côté intuitif, son chat semble plaire davantage que celui de Slack. Les utilisateurs peuvent avoir des conversations à plusieurs via messages ou vidéo, une façon d’après Facebook de consulter une solution sans être interrompu. Résultat, moins d’emails envoyés en interne. Autre avantage cité, la brique d’Analytics intégrée qui permet de connaître les utilisateurs les plus influents ou de savoir qui se connecte, à quel moment et ce qu’il consulte.

Un service gratuit ?

Facebook reste encore silencieux sur le coût de son outil. D’après certaines sources, seules certaines options seraient payantes ainsi que l’intégration de quelques applications. Toutefois, d’autres affirment que le service sera facturé entre 1 et 5 dollars pour utilisateur. Chez Slack, il faut compter 6,67 $ par mois et 12,50 $ pour le programme Plus.

 

Partagez

A propos de l'auteur

Samuel CamilleRédacteur bénévole sur LesInteracteurs.net Je blog Web & High-Tech

Voir tous les articles de Samuel Camille

Laisser un commentaire