Ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique.

Ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique.

Tout au long de cet article nous allons parler de ce qui est autour de la cigarette électronique. Ce dispositif électronique est très tendance chez les fumeurs. La cigarette électronique est présentée par ses fabricants et ses revendeurs comme une alternative d’arrêter de fumer. En effet, elle simule la fumée de la cigarette à tabac en produisant une vapeur. Cette vapeur est inodore et se dissipe aussitôt. Mais comment arrive-t-elle à produire cette vapeur ? Est-elle vraiment efficace pour arrêter de fumer ?

Le principe de fonctionnement d’une cigarette électronique.

Peu importe sa forme, une cigarette electronique marseille doit être principalement constituée d’un atomiseur, d’un réservoir ou d’une cartouche et d’une batterie rechargeable ou non. Mais pour pouvoir produire la vapeur, cette cigarette moderne a besoin d’un e-liquide qui peut être vendu à part la cigarette. L’e-liquide est une composition de propylène glycol, d’arômes et d’une faible dose de nicotine. Il est donc possible au vapoteur de choisir le parfum de l’e-liquide qui lui convient. Il est à noter que certains e-liquides ne contiennent pas de nicotine. C’est la batterie qui active la résistance dans l’atomiseur. La résistance chauffe alors l’e-liquide contenu dans le réservoir. Aux alentours de 60 °C, l’e-liquide se transforme en vapeur. Il est à souligner qu’il n’y a pas combustion, mais juste vaporisation. C’est delà que l’on tire son autre nom « vaporisateur ». Et c’est pourquoi on dit « vapoter » et non « fumer ». Cette vapeur qui ressemble visuellement à la fumée de la cigarette électronique ne contient ni goudron, ni monoxyde de carbone.

La cigarette électronique pour dire stop au tabac.

En effet, la cigarette électronique peut être un moyen pour arrêter de fumer. Mais la réussite du sevrage tabagique va beaucoup dépendre du fumeur. Un sevrage tabagique avec la cigarette électronique doit être suivi par un médecin spécialiste. Ce dernier sera aussi en mesure d’évaluer la dépendance de son patient afin de lui proposer la cigarette qui lui convient le mieux. Le patient peut alors commencer avec un e-liquide contenant de la nicotine. Mais il devra baisser la quantité de nicotine au fil du temps. Dans ce sevrage, il est interdit de fumer la cigarette à tabac en parallèle. Pour réussir le sevrage, il est important que le fumeur fait face au manque et il ne faut pas qu’il voit en la cigarette électronique une nouvelle dépendance.

Partagez

Laisser un commentaire