Interview d’un community manager

Interview d’un community manager

antoine baulonMon nom est Antoine Baulon, je suis community manager pour la marque « Veoprint », ma formation de journaliste multimédia à 3iS a confirmé ma passion pour les métiers du web et des réseaux sociaux.

Pouvez-vous nous parler de votre métier de community manager ?

Veoprint est une imprimerie en ligne pour les professionnels, sur le net, ma mission consiste à gérer les communautés en ligne, veiller au maintien visuel de la marque, répondre aux mails et commentaires postés sur Internet, susciter les engouements des internautes.

Mon rôle d’animateur m’autorise à défendre et reprendre certains articles en les modérant, les réseaux sociaux, quels qu’ils soient sont une vitrine vivante de l’image de marque de l’entreprise, il faut donc lui donner de l’importance et je m’y affère en agissant sur les blogs et forums.

Quel est le quotidien d’un community manager comme vous ?

Au quotidien, la liste de mes tâches n’est pas exhaustive, mais doit être accomplie selon un ordre d’urgence. Primo, il faut être un addict des médias, avaler des tonnes d’infos ou d’intox, les lire, le plus souvent entre les lignes, les analyser, être au top des nouvelles tendances et des réseaux les plus en vogue. Le webmarketing et les nouvelles technologies avancent à une vitesse folle, il faut toujours avoir un train d’avance et anticiper, action-réaction sont les maîtres-mots dans ce métier.

Je mets un point d’honneur à la diplomatie, lien essentiel du dialogue amical, certains commentaires désobligeants doivent être abordés avec beaucoup de tact, car un client mécontent reste un client. Ma créativité me permet de proposer des idées pertinentes et des stratégies marketing sortant du lot.

Pouvez-vous nous parler de Veoprint ?

Veoprint est une imprimerie en ligne dédiée aux professionnels, PME et grands comptes. Depuis plus de 10 ans, Veoprint opère pour les secteurs privés ou publics. Un panel de prestations défiant toute concurrence y est largement exposé, proposant différents travaux d’impressions (affiches grands formats, banderoles, catalogues A4, flyers, dépliants 3 volets, panneaux, posters, têtes de lettres, triptyques et vitrophanie). Veoprint compte à ce jour plus de 10 000 clients.

Veoprint prône également le développement durable et contribue à réaliser des supports de communication éco-responsables réduisant leurs impacts sur l’environnement tout en restant performant.

Comment devient-on community manager ?

Primo, il faut être diplômé d’une école de journalisme, pour ma part, j’ai étudié à 3iS (Institut International de l’Image et du Son), d’où une solide formation, ce qui m’a permis d’appréhender avec la plus grande aisance toutes mes missions dans le Webmarketing.

Secondo, connaître sur le bout des doigts le support « Internet » et surtout naviguer sur tous les réseaux sociaux et s’informer de tout et de rien, ce sont les commentaires qui font office de gage de qualité pour une enseigne ou un groupe, notre métier est devenu incontournable pour la communication d’entreprise. Les acteurs de ces communautés sont de plus en plus nombreux à œuvrer de leurs plumes acerbes dont 10 % sont des femmes.

Ce métier requiert plusieurs compétences ; une solide connaissance de la communication en ligne, la pratique de tous les outils de surveillance, la production de contenu multimédia, des qualités rédactionnelles irréprochables, une culture générale approfondie, tout ceci devant être conjugué avec des qualités humaines telles que la curiosité, l’empathie, le sens du relationnel.

N’oubliez pas que nous sommes le porte-parole d’une marque, nous en sommes l’interlocuteur, à nous de faire briller cette marque.

Partagez

A propos de l'auteur

AntoineCommunity Manager pour le compte de la société Veoprint, impression en ligne de documents professionnels.

Voir tous les articles de Antoine

Laisser un commentaire