Tout ce qu’il faut savoir sur l’imprimante 3D

Tout ce qu’il faut savoir sur l’imprimante 3D

L’impression 3D représente l’ultime niveau de bricolage qui va de l’assemblage jusqu’à la création des composants. En tant que technologie 3D, son utilisation est beaucoup plus facile et progresse de manière exponentielle. Contrairement à la réalité virtuelle, l’impression tridimensionnelle ne concerne que les objets. Autrement dit, c’est une conception qui traduit un dessin déplacé sur un écran en objet 3D réel.

Les caractéristiques d’une imprimante 3D

L’impression 3D ne connait pas de limites quant à la complexité de l’objet utilisé. Actuellement, plusieurs technologies sont employées dont la stéréolithographie est la plus courante. Cette dernière consiste à placer une résine qui est ensuite solidifiée grâce à la chaleur. L’imprimante 3D grand volume ne concerne pas uniquement le plastique. En tant que modèle évolué, il est possible de l’utiliser à partir de différents matériaux, à l’instar :

  • Du métal
  • De la céramique
  • De la joaillerie
  • Du verre recyclé
  • Des métaux précieux

Il existe beaucoup de matériaux utilisés, au moins 25, qui sont disponibles aujourd’hui sur le marché de l’imprimante 3D. De plus, ils sont disponibles sous plusieurs textures et différents coloris. Chaque modèle conçu est assisté par un logiciel depuis un ordinateur ordinaire. Le fichier CAO est après utilisé par le firmware de l’appareil pour effectuer la traduction en surfaces superposées. Il est à noter que sans modèle, aucune impression 3D n’est possible.

Le fonctionnement de l’imprimante tridimensionnelle

L’imprimante 3D n’est pas une machine fonctionnant d’une seule et même manière. Certes, il existe de nombreux procédés qui permettent d’imprimer un objet en trois dimensions. Toutefois, seules les techniques sont différentes, mais le principe reste le même, c’est-à-dire superposer des couches de matières avec une imprimante 3D suivant les données transmises par le fichier. C’est par ce principe que l’appareil peut produire des prototypes de grande taille. Le fonctionnement de ce type d’imprimante diffère selon le modèle utilisé à travers plusieurs processus. Ces derniers peuvent se classer sous trois grandes catégories à savoir :

  • Le dépôt des matériaux
  • La solidification par la lumière
  • L’agglomération par collage

Ces trois techniques suivent le même concept de base. La seule différence se trouve dans la manière de déposer et de traiter les couches, ainsi que les types de matériaux utilisés. Bon nombre de professionnels utilisent l’impression 3D pour gagner en temps de production. 

Par ailleurs, la plupart des imprimantes 3D dites personnelles suivent le principe FDM ou « Fused Deposition Modeling » qui veut dire «modelage par dépôt de filament en fusion».

 

Partagez

Laisser un commentaire