Vendre une maison : évitez les pièges

Vendre une maison : évitez les pièges

Quand vous vendez un bien, vous devez faire attention à ne pas commettre quelques-unes des pires erreurs en matière de transactions immobilières.

Erreur 1 : Surévaluer le prix de la maison

La reprise présage souvent une hausse des prix de l’immobilier, mais cela ne signifie pas forcément que vous pouvez augmenter le tarif demandé pour un bien déjà sur le marché. Au contraire, le maintenir à son prix initial permet justement de le rendre plus attractif que les nouveaux biens mis en vente à des prix plus élevés.

Erreur 2 : Camper sur son prix initial prohibitif

Fantasmer sur un prix initial très élevé peut arriver. L’erreur serait de persister dans cette voie sans prendre du recul. Si vous avez eu plusieurs visites déjà, mais que votre bien est toujours sur le marché au bout de quelques mois (en moyenne une vente se conclue entre 3-4 mois), il faut réviser le montant de son logement pour pouvoir trouver un acquéreur intéressé.

Erreur 3 : Fixer le prix par rapport à un projet futur

La plupart du temps lorsqu’on vend un bien, c’est pour acheter plus grand et souvent plus cher. Toutefois, il est important de ne pas estimer la valeur de votre bien au hasard en vous basant sur ce que votre futur « chez vous » vous coûtera. Pour vendre vite, il est conseillé de placer votre maison à un juste prix voire même 5 à 10 % en dessous du prix du marché.

Erreur 4 : Ne pas faire appel à une agence immobilière

S’occuper seul de la vente de sa maison est possible à condition de bien connaître son sujet et d’être prêt à démarcher auprès d’acquéreurs potentiels : bref, de faire le boulot d’un professionnel de l’immobilier. Si vous rédigez et déposez une annonce dans plusieurs agences, sachez que les agents ne présenteront pas votre bien en priorité aux acheteurs. Ils soumettront toujours en premier lieu, les biens sur lesquels ils auront été mandatés pour faire une vente exclusive. En d’autres termes, pour vendre rapidement sa maison, il est préférable de passer par une agence immobilière en ligne.

Erreur 5 : Cacher les défauts de votre bien immobilier

Évitez absolument de commettre cette erreur, car de toute façon cela finira par se savoir. Aucune vente n’est définitivement conclue avant de passer tous les diagnostics et les visites possibles. Dans l’annonce, il est préférable d’être parfaitement clair sur les caractéristiques de la maison, car cacher un point négatif ne vous rapporte rien d’autre que des visiteurs déçus, incapables de déceler le potentiel et les autres qualités du bien.

Partagez

A propos de l'auteur

MatthieuWebmaster - Rédacteur - Interacteur

Voir tous les articles de Matthieu

Laisser un commentaire