La nouvelle peur des acteurs du Web : La pénalité Google

La nouvelle peur des acteurs du Web : La pénalité Google

De plus en plus de sites sont pénalisés par Google. Que la pénalisation soit manuelle ou algorithmique, elle punit les liens artificiels, les spam ou encore les contenus jugés peu informatifs ou sans valeur. Véritable fléau pour certains, il existe des possibilités pour s’en sortir !

site-penalise

Comment savoir si son site a été pénalisé ?

Pingouin, voila un nom qui évoquera à certains un animal très mignon et à d’autres un algorithme signé Google qui filtre et pénalise des sites en se focalisant sur les liens ! Ces méthodes supposées protéger les internautes des liens qui ne sont pas « naturels », c’est-à-dire que le géant américain trouve louches, peuvent avoir de graves conséquences sur l’activité et la rentabilité d’une entreprise par exemple. Même si la pénalisation est de plus en plus fréquente, s’en sortir reste possible !

10653826_1546012962301189_6736619597047912199_nPremière chose à faire, déterminer si la pénalité en est bien une. Les pénalités manuelles sont simples à découvrir, elles vont souvent avoir une incidence sur le classement d’une page ou du site dans le moteur de recherches. Lorsque cela arrive, un message apparaît dans l’outil Google Webmaster Tools où sont expliquées les raisons de la pénalité. Un bouton permet de demander à Google de jeter un œil à nouveau aux pages qui posent problèmes, à utiliser après avoir pris soin de les modifier!

Les pénalités algorithmiques sont plus difficiles à comprendre. Une forte chute de trafic peut être un indice et arrive souvent lorsque Google met à jour son calcul comme en octobre dernier.

Comment s’en protéger ?

Un mauvais positionnement dans les moteurs de recherche n’est pas synonyme de pénalité. Si c’est le cas, il faut commencer par revoir les exigences techniques du site en question, s’interroger sur la balise, les vitesses de chargement et bien-sûr le contenu.

Ce qu’il faut faire en priorité, c’est effectuer un audit du site concerné afin de trouver d’où vient le problème (de l’intérieur ou de l’extérieur). Reste ensuite à débloquer le site ou à en créer un à nouveau !

Si vraiment il ne semble pas exister de solution pour se sortir de la pénalité, il est toujours possible d’effectuer un changement de nom de domaine en mettant en place une redirection 301 de l’ancien vers le nouveau. Cela permet de continuer à bénéficier de la notoriété anciennement acquise. Mais même cela est désormais surveillé par Google.

Partagez

A propos de l'auteur

JonathanChef de projet Web indépendant. Je m'intéresse à l'ensemble des projets dans le domaine du digital.

Voir tous les articles de Jonathan

Laisser un commentaire